Les fêtes de fin d’année en Espagne

(J’aime trop ce chat!)
Tous les pays du monde ont leurs propres traditions, même si certains pays en ont certaines en commun, d’autres diffèrent légèrement voire complètement. Saviez-vous que ce n’est pas le Père Noël qui apporte les cadeaux aux Espagnols? Voici les traditions de fin d’année en Espagne.

22 décembre: tirage du loto

Ce jour là est un jour très important: le jour de la loterie nationale, avec des gains atteignant des millions. Ce sont deux enfants qui tirent le numéro gagnant pour l’un, le montant pour l’autre. Le tout est filmé et passe à la télé.

24 et 25 décembre: Navidad

Les Espagnols sont des personnes attachées à la religion catholique. Eux aussi ont leurs rues illuminées, décorent un sapin et installent une crèche chez eux.

Ils mangent en famille: charcuterie, dinde, daurade, mouton ou encore fruits de mer; turrón (nougat), sablés de Noël et mazapan (massepain: œufs, amande et sucre); et en boisson rien de tel qu’un bon Cava (vin mousseux) et bien sûr du champagne!

Ensuite ils se rendent à la messe de minuit qu’ils appellent « la Misa del Gallo », mot à mot la Messe du Coq.

Le lendemain le Père Noël vient, même si ce sont les Rois Mages qui apportent les cadeaux. Cependant cette tradition se perd, c’est de plus en plus le Père Noël, et parfois même les deux! (aah l’américanisation…). Les enfants chantent des « villancicos »: des chants de Noël comme « Canta, rie, bebe » (chante, ris, bois) ou « Rin, rin ». Ces chants passent en boucle dans les rues.

28 décembre: el Día de los Inocentes

Le jour des innocents, les gens se font des blagues, ce jour est équivalent à notre 1er avril. Les médias publient de fausses informations dans le but de faire rire, et les gens se collent des bonhommes dans le dos. Cependant cette journée n’est pas célébrée dans toute l’Espagne.

31 décembre et 1er janvier: el Año Nuevo

Fêter la nouvelle année est évidemment une tradition internationale. Les gens se réunissent en famille ou entre amis, mangent et font la fête. Certains se retrouvent dehors, à Madrid par exemple les gens se rendent sur la place Mayor et à minuit, la tradition veut qu’ils mangent un grain de raisin à chaque coup de cloche, mais s’ils s’étouffent avant la fin, ils passeront une mauvaise année! Le tout passe à la télé pour que tout le monde soit bien synchronisé.

Il faut aussi qu’ils portent un sous-vêtement de couleur rouge le 31, pour avoir de la chance.

5 et 6 janvier: los Reyes Magos

Enfin, les Rois Mages viennent pour apporter les cadeaux aux enfants sages, qui les déballent le matin du 6 janvier. Pour ceux qui ne l’ont pas été, les Rois Mages leur donnent du « carbón » (=charbon), une sucrerie qui ressemble à du charbon.

 

Puis il y a le défilé des Rois Mages où tout le monde se rend malgré le froid.

Le 6, la famille se réunit pour manger le « roscón de reyes », l’équivalent de notre galette des rois. C’est un gâteau rond avec des fruits confits. A l’intérieur il y a une fève (figurine), celui qui la trouve est le roi, et aussi une fève (le fruit), celui qui tombe dessus devra payer le roscón de l’année suivante.

 

Pour plus de traditions internationales vous pouvez lire mon autre article en cliquant ici.

Connaissez-vous d’autres traditions loufoques ou équivalentes?

Que ce Noël transforme…
chaque désir en fleur,
chaque douleur en étoile,
chaque larme en sourire,
chaque tristesse en espoir.
Joyeuses fêtes!

Vous en voulez encore?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *