Le Mans surprend!

Lorsqu’on est allés en Bretagne en 2016, on a fait un arrêt à Le Mans sur le chemin de l’aller, puis à Troyes sur celui du retour. Voici donc avec un peu (beaucoup!) de retard un article sur la belle ville du Mans.

Je dois bien admettre qu’au début, l’idée de s’arrêter au Mans ne m’emballait pas plus que ça, mais j’ai accepté car mon conjoint voulait voir le célèbre circuit automobile où a lieu la course des 24 heures. Je ne savais pas que la ville avait tant de charme!

Il faut savoir que la commune est labellisée « Ville d’Art et d’Histoire » et elle est candidate au Patrimoine de l’Unesco.

La ville est en fait divisée en deux parties, la partie moderne et la partie historique aussi appelée la Cité Plantagenêt ou le Vieux Mans. Le nom Plantagenêt est omniprésent au Mans, il vient de Geoffroy V (Le Bel) qui avait l’habitude de porter un couvre-chef avec une branche de genêt lorsqu’il partait à la chasse pour qu’on le repère. Le Vieux Mans est surprenant, ce quartier médiéval est encerclé par une enceinte romaine, les façades sont à pans-de-bois et il est surplombé de la cathédrale Saint-Julien. Celle-ci a été construite en cinq siècles, elle est l’une des plus vastes de France avec une surface de 5000 m² et 134 mètres de long!

Nous avons donc passé la matinée a dévaler les escaliers rustiques et se faufiler dans les ruelles authentiques. Pour être sûrs de ne rien manquer nous avons testé le petit train touristique pour un tour commenté de 40 minutes.

 

 

L’après-midi, besoin de nature! Direction l’Arche de la Nature, un espace naturel gratuit de 450 hectares à dix minutes de la ville. Il y a plusieurs chemins de balade, permettant de découvrir la rivière, le bocage et la forêt ainsi que la Maison de l’Eau, la Maison de la Forêt et la Maison de la Prairie. Chaque maison fait découvrir au public le monde aquatique, le monde forestier, et une ferme conservatoire avec son potager.

 

 

Au final, nous n’avons même pas pu voir le circuit automobile, juste l’extérieur. Tant pis, car la ville en vaut vraiment la peine et c’était loin d’être un mauvais choix!

 

Vous en voulez encore?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.