L’archipel des Galápagos : une beauté indiscutable

C’est un archipel au large de l’Equateur où foule d’animaux vivent libres et heureux. L’archipel volcanique de 19 îles, 29 îlots et des centaines de rochers se trouve à 1170 kilomètres des côtes et s’étend sur 8010 km². C‘est l’attraction phare du pays. La plus grande des îles s’appelle Isabela. Les îles Galápagos sont inscrites sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2001.

galapagos_cshl_map101

Galápagos, un mot étrange qui attire les curieux. Gala… d’animaux originaux ? Oui ! Certaines espèces n’existent que sur l’archipel. Au détour d’un chemin, vous croiserez donc iguanes géants, tortues centenaires, crabes à pattes rouges ou bleues, albatros, manchots, dauphins, serpents, lézards, cormorans, pélicans, albatros, fous, frégates, mouettes de lave, un faucon endémique, des oiseaux moqueurs, pinsons rouges et jaunes, hérons, flamants, aigrettes, sternes, canards, pigeons, pétrels, hiboux, lions de mer, otaries, requins et raies… Je n’ai oublié personne ?

Image Paul Moore
Image Paul Moore

Sur place, outre la découverte des animaux, vous pouvez faire du vélo, des randonnées, et de la plongée. Vous pouvez aussi choisir de faire le tour en croisière, ou juste de prendre le bateau ou monter dans un petit avion pour relier les îles. Des excursions sont organisées afin de vous faciliter la tâche. Sachez également que la présence d’un guide touristique est obligatoire sur la plupart des îles, et c’est compris dans le tarif des excursions. Et pour ceux qui n’en ont pas assez, il y a quelques petits hôtels sur place pour prolonger votre séjour.

Pour préserver au maximum l’intimité des animaux, l’arrivée sur l’île est quand même réglementée, en effet, si vous n’êtes pas Américain, j’insinue par-là habitant de l’Amérique (et non pas Etats-Unien), il vous faudra débourser 100 dollars de droits d’entrée en plus des dépenses pour le trajet et le reste (50$ pour les enfants de moins de 12 ans). Si vous êtes Américain alors c’est moitié prix soit 50 dollars. Par ailleurs, tous les tarifs, hôtels, restaurants, droits d’entrée, etc, sont plus élevés que sur le continent, car oui, pour aller découvrir tous ces superbes animaux, il faut le mériter ! Mais vous le méritez, n’est-ce pas ? Point positif : pas besoin de visa si vous restez moins de six mois. Sur l’archipel il y a deux aéroports. Mais pour y accéder il faut passer soit par Quito, la capitale, ou Guayaquil sur la côte.

En tout cas, une chose est sûre : vous ne regretterez pas cette visite inoubliable!

 

Vous en voulez encore?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *