La Forêt d’Orient: une bouffée d’oxygène (et notre sens de l’orientation pourri)

Il y en a qui rêvent de sable et de pieds dans l’eau et qui partent donc au bord de la mer, d’autres au bord de l’océan. Mais pourquoi aller si loin quand on sait que vers Troyes, il existe de belles plages? (si, si!)

Plage au bord du lac Amance

En effet, quand on habite dans l’Est, pas besoin d’aller si loin pour se sentir comme à la mer! Vers Troyes il existe un endroit paradisiaque qui s’appelle la Forêt d’Orient. En fait, pour désengorger la Seine et l’Aube, de faux lacs ont été créés au milieu d’une forêt autour desquels il est possible de se promener et de se baigner. C’est un parc naturel reconnu.

Ces trois lacs sont le Lac d’Orient (lac-réservoir Seine), le Lac du Temple et le Lac Amance (lac-réservoir Aube); équipés d’infrastructures modernes pour la pratique de tous les sports nautiques. Nous avions donc réservé une nuit à Dienville tout près du lac Amance. La Forêt d’Orient s’étend sur 70 000 hectares dont 5 000 de lacs.

  • Le lac d’Orient (2500 ha) est le plus grand; on peut y pratiquer la voile et se baigner. Une réserve ornithologique et un espace faune notamment avec des cerfs se trouvent tout près.
  • Le lac du Temple (1800 ha) est plutôt dédié à la pêche.
  • Le lac Amance (500 ha) permet la pratique d’activités telles que le ski nautique. On peut aussi s’y baigner.
Office de Tourisme

Nous avions bien envie de nous promener autour de ces lacs, nous nous sommes donc rendus de bon matin à l’office de tourisme se situant à une dizaine de kilomètres d’où nous étions (sans compter la dizaine de kilomètres inutiles parcourus à cause d’un GPS mal réglé) (no comment). Arrivés sur place on demande des plans, mais la réceptionniste nous annonce que le seul lac autour duquel nous pouvons marcher est le lac Amance et qu’il faut démarrer à Dienville… En fait les deux autres sont bien trop gros et il n’y a pas de chemins pédestres où aller, l’idéal est de s’y balader en vélo ou en voiture, mais pas à pied. Demi-tour et retour à Dienville avec un plan expliquant les étapes de la balade: 12 kilomètres, 3h30, c’est plat, parfait! Juste avant on s’arrête à l’espace faune à côté de l’office, mais celui-ci n’ouvre qu’à 14h, quelle idée alors qu’on est en pleine saison touristique (août), bref, c’est dommage.

Nous revoilà à Dienville, il est 13h15, c’est parti! La première partie de la balade, nous longeons le lac (4 kilomètres). Il fait beau, on peut voir des oiseaux, canards et cygnes.

Puis nous rejoignons un chemin de terre, où nous voyons des prairies abritant des espèces végétales rares.

Plus loin nous arrivons au Pavillon Henri, une vieille bâtisse perdue au milieu de la végétation.

Ensuite, premier couac, le plan dit de longer le lac en suivant un chemin herbeux, qu’on trouve facilement, sauf qu’au bout, ça s’arrête d’un coup. Juste avant on avait repéré un vélo qui prenait un chemin parallèle, qu’on retrouve assez facilement en coupant à travers champ. On se retrouve sur un chemin de terre en forêt. On repère les tables de pique-nique indiquées, c’est bon.

Puis il est indiqué, je copie-colle: « avant la route, tournez à gauche sur un chemin en lisière des pâtures ». On le voit, on y va, sauf que, au bout d’une heure, le chemin s’arrête net. On a le choix entre traverser le lac à la nage, ou faire demi-tour. Ça faisait en tout 3h15 qu’on marchait. On décide de faire demi-tour en traversant les champ pour couper dans l’espoir de rejoindre la nationale, et tant pis si on doit marcher à côté des voitures. Plus on avançait plus je me disais qu’on allait dormir là… Finalement, on arrive sur la nationale, et là… on repère un autre chemin qui part à gauche, juste après celui qu’on avait donc pris. En fait c’était bien celui là qu’il fallait prendre, mais sur le plan il n’est pas du tout précisé que c’est le 2ème à gauche! Résultat, nous avons en tout marché… 5h!

Malgré tout, c’était une super balade, bien revigorante, les paysages sont magnifiques, et je la recommande à tout le monde. Mais n’oubliez pas: c’est le 2ème chemin à gauche! 😀

 

 

Vous en voulez encore?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.