La Cathédrale Saint-Etienne de Limoges

Si vous décidez un jour de vous promener dans les quartiers tranquilles au Sud Est de Limoges, vous allez forcément tomber sur la majestueuse Cathédrale. C’est la Cathédrale Saint-Etienne, un édifice remarquable et de style gothique. Elle se situe dans le vieux quartier de la Cité, à côté des Jardins de l’Evêché et du musée des Beaux-Arts.

Construction

317073_2427353528711_227486316_nLa Cathédrale a été entreprise en 1273 et achevée en 1888 soit six siècles de construction, ponctués de quelques pauses. Son Histoire est celle-ci : édifice religieux bâti par Saint Martial au 3ème siècle, elle devint une basilique dédiée à Saint-Etienne au 5ème siècle, puis cinq siècles plus tard une cathédrale romane ou Richard Cœur de Lion fut confirmé Duc d’Aquitaine en 1169. L’essentiel de la Cathédrale date du 13ème siècle, le clocher d’origine romane et la nef furent joints au 19ème.

 

Chronologie

296546_2427356568787_194912939_nEn 1096 la cathédrale romane dont il reste la crypte et les étages inférieurs du clocher est consacrée par le pape Urbain II. Puis au 11ème siècle la crypte et les trois premiers étages du clocher-porche furent construits. De 1273 à 1327, des travaux furent entrepris, en commençant par l‘abside et le chœur à l’est, qui a été raccordé à l’ancienne nef romane. Au 14ème siècle, ce fut le tour du bras sud du transept, et quelques années plus tard, le bras nord, la construction de la chapelle Saint Martial, et le clocher qui fut renforcé. Après la guerre de Cent Ans, en 1458, les deux premières travées de la nef. Puis en 1516, le Portail Saint Jean du bras nord du transept fut créé dans un style gothique. En 1533, ce fut le jubé. Enfin, après un arrêt de plusieurs siècles, de 1876 à 1888 furent réalisées les deux premières travées de la nef reliée au clocher-porche et le narthex. Le jubé fut déplacé comme tribune d’orgue à l’ouest de la cathédrale. Pour finir les trois derniers étages du clocher furent établis.

 

Intérieur

315923_2427355808768_1078649025_nCette cathédrale gothique est faite de granite. Le portail Saint-Jean est impressionnant. Si on entre, on voit le jubé, orné, style Renaissance. L’évêque Jean de Langeac, qui a fait construire le transept et le portail Saint-Jean, a son tombeau à l’intérieur qui comporte des sculptures des scènes de l’Apocalypse de Dürer. Les murs de la crypte romane possèdent des fresques qui représentent le Christ en gloire. Dans certaines chapelles rayonnantes et sur les voutes du chœur, on peut voir quelques peintures médiévales représentant notamment des anges musiciens, mais la plupart présentent des fresques du 19ème siècle. En 2005, suite à des fouilles, un baptistère énorme a été trouvé au pied de la cathédrale, il est en attente d’une inscription aux Monuments Historiques.

La Cathédrale possède deux orgues : un grand orgue néoclassique doté d’un véritable clavier de Récit expressif, et l’orgue de chœur Ducroquet qui date de 1891.

Comment y aller

Depuis le dixième siècle, la Cathédrale Saint-Etienne se trouve sur l’une des quatre routes de pèlerinage en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle, un pèlerinage catholique. Cette route c’est la voie de Vézelay-Périgueux-Roncevaux. Des coquilles en bronze jalonnent les itinéraires les plus empruntés par les pèlerins dans la ville.

298491_2427354648739_1892760198_nLa visite de la Cathédrale est gratuite. Elle est ouverte du lundi au samedi de 9 heures à 18 heures (17 heures en hiver) et le dimanche de 14 heures à 18 heures.  Des visites guidées y sont organisées par l’Office de Tourisme et coûtent entre 3 et 5 euros, notamment la visite « Vitrail : de la cathédrale au musée des Beaux-Arts » où, jumelles en mains, vous partirez à la découverte des vitraux de la cathédrale Saint-Etienne. Vous pouvez également visiter la Cathédrale virtuellement sur le site de l’Office de Tourisme. Le dimanche un office a lieu à 11 heures. Le lieu est desservi par les trolleybus et bus de la ville, en descendant aux stations Gabriel Péri ou Place Wilson.

308886_2427332168177_1198373506_nPar ailleurs, dans le cadre du projet « Massif Central au bout des Doigts », et du label Ville d’Art et d’Histoire, la Ville de Limoges, en partenariat avec l’association Braille et Culture, propose deux parcours à destination des publics mal voyants et non-voyants pour découvrir le patrimoine, dont l’un faisant le tour du Quartier de la Cité, où se trouve la cathédrale Saint-Etienne. Lors de cette visite, vous serez munis d’un lecteur MP3 et d’un livret tactile grâce auxquels vous saurez tout sur ce beau monument. Les 58 bandes sonores peuvent être téléchargées individuellement sur Internet, ou être empruntées avec le livret tactile à l’Office de Tourisme.

 

 

En résumé, cette Cathédrale ne peut pas être omise lors de votre visite à Limoges : de beaux vitraux, de la belle pierre, un bâtiment gothique original dont l’intérieur est bien entretenu. Un endroit calme où vous pourrez vous asseoir et méditer. Et ensuite, vous pourrez compléter votre visite par les jardins de l’Evêché qui jouxtent l’édifice. La nuit elle est bien mise en valeur grâce à l’éclairage. Les gargouilles ont hâte de vous saluer !

Enregistrer

Vous en voulez encore?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *