Dijon, chouette alors!

Nous avons profité des deux semaines de vacances de Noël pour partir deux jours et visiter Dole d’abord puis Dijon le lendemain. Il faisait bien froid, mais bien emmitouflés, on a évité la cohue et on en a bien profité pour tout voir. Suite au premier article sur Dole, poursuivons avec la ville aux cent clochers: Dijon!

Dijon, capitale de la Bourgogne, outre son vignoble, recèle de trésors. Tout comme Dole, Dijon propose un parcours à suivre pour être sûrs de ne rien louper, parcours ponctué de plaques en métal imprimées d’une chouette (d’où le titre très recherché) qu’il suffit de suivre.

 

Parc Darcy
Porte Guillaume

Nous avons commencé par le parc Darcy, avant d’arriver vers la Porte Guillaume qui se trouve à l’entrée du secteur sauvegardé de Dijon, inscrit au Patrimoine de l’Unesco.

Il y a énormément d’édifices anciens, en voici quelques uns.

 

L’Église Notre-Dame, commencée en 1220 et terminée en 1240, se rattache au style dit «gothique bourguignon».

 

 

 

 

La Cathédrale Saint Bénigne, une église gothique contruite au XIIIe siècle.

 

 

 

 

Le Palais des Ducs et des États de Bourgogne: à l’origine un rempart élevé au IIIe siècle contre les invasions barbares et reconstruit au fil du temps, achevé en 1786.

 

 

A voir absolument: la Tour Philippe le Bon, Saint Philibert, le Palais de Justice, le bureau de la Poste, le couvent des Bernardines, et j’en passe! Au total le parcours de la chouette propose 22 étapes principales et 15 supplémentaires.

Nous avons terminé notre balade au musée de vie bourguignonne, histoire de découvrir la vie d’antan, avec les objets du passé, le tout toujours très bien expliqué.

Et en souvenir, un aimant en forme de … chouette! Forcément!

Vous en voulez encore?

1 commentaire sur “1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *