Pourquoi Malte?

Suite à mon séjour de 18 mois en Espagne, j’ai repris les études en 2011, et ayant perdu pas mal de facultés en anglais j’ai décidé de partir dans un pays anglophone pour réaliser mon stage de 4 mois. N’aimant pas le froid, c’est tout naturellement que je me suis penchée sur Malte.

Lagon Bleu - Comino
Ne me dites pas que ça ne vous donne pas envie?! (Lagon Bleu – Comino)

A Malte, une amie qui y était déjà allée m’a donné les coordonnées de sa propriétaire qui avait justement des chambres libres à Sliema. Sliema est une bonne ville, elle est considérée comme la ville du shopping, à 10 kilomètres de La Valette. A mon arrivée il y avait une Espagnole et deux chambres libres, qui se sont vite trouvées occupées par un autre Espagnol et une Française.

Fenêtre d'Azur - Gozo
C’est moi tout là haut!! (Fenêtre d’Azur – Gozo)

A Malte, contre toute attente, j’ai surtout rencontré des Espagnols (qui fuient la crise en Espagne). J’ai aussi trouvé beaucoup de Français, mais aussi des Maltais (forcément), Hongrois…

L’anglais des Maltais n’est pas le meilleur pour apprendre la langue, ils ont un accent particulier. Quand quelques semaines plus tard je suis allée au Royaume-Uni, je ne comprenais plus rien! En plus, à côté de l’anglais, les Maltais ont leur propre langue qui n’a rien à voir.

La Valette
La Valette

J’ai vraiment adoré Malte, c’est super joli. Le seul souci est que, comme c’est une île très petite, elle n’est pas forcément adaptée au trafic, parfois les routes sont trop étroites pour laisser passer un bus et une voiture. La conduite se fait à gauche comme au Royaume-Uni. Par ailleurs le bus mettait entre 20 et 40 minutes pour faire 10 kilomètres, en fonction du temps et des véhicules.

Coucher de soleil sur Golden Bay
Coucher de soleil sur Golden Bay (Laquelle suis-je? Ha ha!)

Malte est toute petite mais il y a beaucoup à faire, la capitale La Valette est inscrite au patrimoine de l’UNESCO et a beaucoup a montré, un peu plus loin il y a des temples, puis la plage, ou encore des grottes. J’ai trouvé les Maltais très accueillants.

Quand je suis rentrée en France, la réadaptation et notamment climatique n’a pas été facile, passer de 35 degrés à 25 m’a rendu malade quelques jours. J’aimerais tant y retourner !

 

Vous en voulez encore?

1 commentaire sur “1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *