Premières impressions Bogotanas

Douche électrique

Première douche à Bogotá: froide. Je comprendrai bien plus tard que ce n’est pas comme en France, y’a 2 robinets oui, mais l’un des 2 est bloqué (vas savoir pourquoi?), et donc pour avoir de l’eau chaude il faut à peine ouvrir l’autre robinet, plus tu l’ouvres plus c’est froid. Tellement logique! Et je ne vous raconte pas le jour où les câbles ont cramé!

Une fois dehors, il pleut et fait 18 degrés. C’est normal ici, Bogotá est à 2640 mètres d’altitude. Dés que tu en sors, la chaleur monte vite. La couleur qui ressort le plus est rouge brique. Ça me change de la couleur miel de Malte.

Je ne comprends rien aux pesos. Quand j’ai voulu prendre le bus, j’ai acheté une carte et donné 10 000 pesos au hasard pour recharger. Après calcul, 4€ donc.

Il n’y a pas de ceintures à l’arrière des voitures. C’est seulement en train de changer maintenant.

Photo-1260
« liquide » vaisselle

Le liquide vaisselle n’est pas liquide, c’est de la poudre.

Lait flasque

Le lait et le yaourt se vendent dans des contenants flasques, donc ça ne se referme pas et ne tient pas debout.

Et vous, avez-vous vécu des découvertes similaires?

Vous en voulez encore?

4 commentaires sur “4”

  1. Ou bien il y a beaucoup de gens qui n’ont pas d’eaux chaudes tout court , question économies. La première douche ça fait bizarre…

    1. Je pense que tout voyageur doit être préparé à prendre des douches froides, voyager ne signifie pas forcément luxe. J’ai un ami colombien qui préfère les douches froides aux douches chaudes, question d’habitude. Mais moi, jamais haha! C’est ça, la vie de château!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *