Noël et traditions à l’internationale

Nooooël! Joyeux Noël! Tout le monde adore Noël; mais savez-vous comment se fête Noël ailleurs? Découvrez cette tradition en Colombie, Équateur, Espagne, Irlande, à Malte, et au Royaume-Uni.

Espagne

En Espagne les Espagnols ne reçoivent pas leurs cadeaux le 25 décembre mais le 6 janvier de la part des Rois Mages, même si en vérité ils les reçoivent de plus en plus le 25, voire les deux dates (aah l’américanisation!). Souvent, ils s’offrent des paniers de Noël composés des de produits artisanaux.

Turron
Turron

Le 24 décembre (la Nochebuena=la bonne nuit), après un bon repas familial souvent composé de charcuterie (hmm le jambon Serrano), dinde, daurade au four, fruits de mer et mouton, et en dessert du turron, des polvorones (petits gâteaux fondants parfumés à la cannelle au goût d’amandes), et des massepains (à base d’amandes), le tout arrosé de Cava (équivalent catalan du champagne), à minuit ils se rendent à l’Église pour la Misa del Gallo (messe du coq, équivalent messe de minuit). Le 25 c’est reparti pour un bon repas!

Les Espagnols chantent des « villancicos » (chants de Noël) tels que « Canta, rie, bebe » (chante, ris, bois) ou « Rin rin ».
(pour en savoir plus sur les fêtes de Noël espagnoles, voir mon article plus détaillé ici)

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, les enfants décorent le sapin de Noël et accrochent des chaussettes sur la cheminée ou au bout de leurs lits pour que le Père Noël y dépose les cadeaux.

Le 24 et 25 décembre, les Britanniques mangeront de la dinde, et du pudding qui est caractéristique du repas de noël. Le pudding est long à préparer, il se compose de nombreux ingrédients variés (et de restes) : zestes d’orange, raisins de Corinthe, cerises confites, graisse de rognon de bœuf haché, soupe de brandy… Chaque convive reçoit une part afin d’avoir la chance de découvrir un des 6 objets qui ont été cachés dans le gâteau : 2 bagues qui apportent l’amour, la pièce de six pence (centimes) symbole de prospérité, le bouton de culotte pour le vieux garçon, le dé pour la vieille fille, et le petit cochon qui détermine celui qui es le plus gourmand.

Plum Pudding
Plum Pudding

Le « cracker » est aussi indispensable : chaque convive en a un vers son assiette, ça ressemble à une grosse papillote qu’ils tirent de chaque côté et ça fait un gros « crac ». A l’intérieur du cracker des surprises se cachent.

La veille de Noël, les enfants vont dans les rues chanter des chants de Noël (« carols »). En échange ils reçoivent des petits cadeaux ou des bonbons.

Le 26 décembre, c’est le Boxing Day, les Anglais retournent à leur travail, non pas pour travailler, mais parce que leurs patrons leurs donnent de petits cadeaux dans une boîte (box en anglais). Very cool!

Irlande

21762En Irlande, les fêtes de Noël commencent douze jours avant Noël. On appelle cette période « little Christmas » (petit Noël). Une bougie est déposée sur le rebord de la fenêtre le jour de Noël.

Avant de partir pour la messe on laisse un verre de whisky pour le Père Noël et des carottes pour les rennes. Il y a des cadeaux le jour de Noël et le repas a lieu dans l’après-midi.

 

Le lendemain de Noël, c’est « Stephen’s days ». Certains Irlandais assistent à des courses de chevaux et font des paris, tandis que d’autres chantent dans les rues.

Colombie

(photo de Asdrubal Colombia)
Crèche (photo de Asdrubal Colombia)

Noël en Colombie est très religieux et plus particulièrement catholique. Après la Jounée des Bougies le 7 décembre, le 16 décembre c’est la Novena (trad. neuvième), la famille se réunit pour prier et ce tous les soirs jusqu’à Noël soit 9 jours. Souvent toute la famille loge au même endroit pendant cette période, souvent chez les grands-parents, où alors en changeant de maison chaque soir. Le dernier jours les Colombiens chantent et font de la musique.

Les enfants écrivent une lettre à l’Enfant Jésus, ils la placent dans la crèche où Jésus la prendra et saura ainsi quoi offrir le 24 décembre. Souvent également, les enfants sont sollicités pour emballer des cadeaux pour les offrir à d’autres enfants des quartiers pauvres.

nailla
Natilla (photo de Asdrubal Colombia)

Pendant le réveillon, les Colombiens se réunissent et dégustent des plats traditionnels. En dessert ils mangent de la « Natilla », fait avec de la cannelle, de l’amidon de maïs, du lait, de la panela, du sucre de canne et des clous de girofle. Un autre met de noël: le buñuelo : une pâte au fromage frite. ll y a un arbre de Noël (el árbol de Navidad) dans les maisons.

Équateur

Pristiños
Pristiños

Noël en Équateur ressemble à Noël en Colombie : c’est une fête plutôt familiale et religieuse. Toutes les familles essaient de se réunir pour le dîner du 24 décembre, pendant lequel on mange habituellement une dinde ou un cochon en plat principal et le gâteau typique, les pristiños, des anneaux de pâte, frits et arrosés d’un sirop de cannelle.

Les enfants écrivent une lettre à l’Enfant Jésus, dans laquelle ils disent s’être bien comportés et incluent la liste des cadeaux qu’ils souhaiteraient recevoir pour Noël. La nuit du 24, à minuit, on distribue les cadeaux que le Père Noël a apportés et qu’il a déposés sous l’arbre de Noël.

Étant donné que l’Équateur est un pays catholique, l’une des activités les plus importantes est la préparation des crèches ainsi que la Prière à l’Enfant Jésus, que l’on récite chaque nuit à partir du 16 décembre. L’Enfant Jésus est couvert d’un voile qui sera retiré le 24, simulant sa naissance. Des groupes de prière sont organisés chaque jour au foyer de l’un des participants, et les enfants chantent des chansons de noël.

Malte

Pantomime
Pantomime

Malte étant majoritairement catholique, la tradition veut que l’on se rende à la messe de minuit tenue dans chaque localité.

À cette époque de l’année, les rues de l’île sont décorées, illuminées, et les chants de Noël résonnent un peu partout. Les restaurants maltais ont pour habitude de se surpasser afin d’offrir à leur clientèle le meilleur de la gastronomie locale.

Il y a la fameuse pantomime de Noël, une pièce jouée dans plusieurs localités de Malte et de Gozo, la plus connue étant celle du théâtre Manoel à La Valette.

Sur l’île de Gozo, dans le village de Ghajnsielem, une crèche vivante unique est installée : une reproduction de l’environnement naturel de Bethléem. 150 acteurs animent cette crèche répartie sur 20 000 m².

Joyeux Noël à tous!

Vous en voulez encore?

2 commentaires sur “2”

Répondre à LFol Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.